Le Síndic: que fait-il ?

"Je suis dans l'incapacité de prendre en charge mon fils handicapé et je n'obtiens aucune aide"

"Je me retrouve privé de place dans le collège de mon choix du fait d'une erreur de l'administration"

"Devant me faire opérer, je suis sur liste d'attente depuis plusieurs mois déjà"

"Cela fait six mois que j'attends le paiement d'un organisme public"

"J'ai écrit à la mairie une lettre qui est restée sans réponse"

 

Ribó al centre de la imatgeFace à de telles situations, vous pouvez vous adresser au Síndic, pour solliciter son aide et, le cas échéant, pour lui soumettre une réclamation formelle.

Le Síndic a pour fonction de recevoir les réclamations de toutes les personnes qui se trouvent désemparées du fait de l'action ou de l'absence d'action des administrations. Il veille au bon fonctionnement de l'administration du Gouvernement autonome de la Catalogne et des organismes locaux de Catalogne, tels que les mairies et les conseils généraux et cantonaux. Par conséquent, l'action du Síndic allie supervision de l'administration catalane et collaboration avec celle-ci, afin de contribuer à en améliorer le fonctionnement. 

À côté de la tâche qu'il mène auprès des administrations, le Síndic commence désormais à assurer la supervision des entreprises privées prestataires de services d'intérêt général, tels que l'électricité, le téléphone, l'eau, le gaz, le service postal, etc. 

Élu au scrutin majoritaire par le Parlement de Catalogne, le Síndic est indépendant sur le plan politique. Il ne rend de comptes à aucun gouvernement et agit de manière objective et indépendante, en toute liberté de jugement.

 

Protéger les droits de la personne

Le Síndic veille au respect des droits de la personne. Ces droits, qui concernent divers collectifs et domaines d'intervention, sont constitutifs de la société dans laquelle nous vivons.

La question des droits sociaux se fait particulièrement sensible lorsqu'il s'agit des collectifs les plus vulnérables. Aussi le troisième âge, l'immigration, la protection des enfants, l'exclusion sociale et le système pénitentiaire constituent-ils quelques-uns des secteurs d'intervention prioritaire du Síndic, notamment en ce qui concerne l'ouverture d'actions d'office ou l'élaboration de rapports et d'études de travail visant à assurer la protection des droits des personnes les plus défavorisées.

Le Síndic consacre également une grande partie de son activité à la défense d'autres droits sociaux et économiques relevant, par exemple, de la santé, de l'éducation, du logement, de l'environnement ou encore de l'accès à l'emploi. 

Les droits civils et politiques, en jeu dans des questions comme la sécurité publique, l'exercice de la démocratie, la participation citoyenne et la politique linguistique, viennent clore, avec les droits de solidarité et le droit à une bonne administration, le volet principal des réclamations instruites par l'institution.